Talking Trade – Le champagne pétille

By July 6, 2020Francais

Le marché des grands vins a retrouvé son rythme normal cette semaine après une intense campagne des primeurs Bordeaux 2019. Les membres de Liv-ex sont d’accord, la campagne a été un succès, mais non sans difficultés. Les échanges de Bordeaux 2019 sur le marché secondaire ont largement dépassé les niveaux atteints en 2018 et pour la première fois depuis des années, plusieurs vins se sont négociés dès leur sortie avec une réduction toujours bienvenue, bien que parfois modeste.

Malgré la mise en lumière dont a pu bénéficier Bordeaux avec la campagne, la part de marché de la région en valeur (43,8 %) a reculé par rapport à la semaine dernière. Elle est d’ailleurs restée en dessous de la barre des 50 % pendant cinq des six premiers mois de l’année. En 2019, trois mois seulement avaient vu la part de marché de Bordeaux rester en dessous des 50 %.

La Bourgogne et la Champagne ont toutes deux connu de belles semaines dernièrement – la première des deux régions a d’ailleurs enregistré sa plus importante part de marché mensuelle de l’année en ce mois de juin. La région champagne (17,1 % de part de marché) a, quant à elle, tiré parti des ventes en gros volumes de Ruinart Blanc De Blanc et Taittinger Brut Reserve non millésimés.

Les parts de marché de l’Italie (10,0 %) et du Rhône (2,1 %) ont toutes deux augmenté, pendant que celles des États-Unis (6,9 %) et de la catégorie Autres (4,8 %) ont baissé.

Le vin le plus vendu en valeur cette semaine était le Screaming Eagle, Cabernet Sauvignon 2017. Le vin n’est sorti qu’en magnum (150 cL) en raison des complications dues aux incendies de 2017 en Californie. C’est maintenant sa deuxième semaine dans le top cinq. Son prix est d’ailleurs légèrement plus élevé cette semaine.

Vient ensuite l’Angelus 2012 que Neal Martin a dégusté au début de 2017 en notant : « il s’agit d’un Saint-Émilion bien conçu et opulent avec un long avenir devant lui, ce qui pourrait justifier un score plus élevé à l’avenir ». Ce vin, lancé avec une étiquette célébrant son élévation au rang de Grand Cru Classe A, a augmenté de 74 % par rapport à son prix de lancement à Londres (2 000 £).

Trois champagnes viennent compléter le Top 5 des vins les plus vendus de la semaine, dont deux Moët & Chandon Dom Pérignon Rosés en édition limitée. Ces deux champagnes se négociaient dernièrement pour 2620£ les 12 bouteilles de 75 cL. Précisons que l’étiquette de la cuvée 2004 a été conçue par Michael Riedel et celle du 2003 par Jeff Koons.

Clôture des indices Liv-ex en juin

Le Liv-ex 100 a reculé de 0,22 % en juin, tandis que le Liv-ex 1000 a poursuivi sur la tendance positive qu’il avait amorcée en mai avec un gain de 0,63 % sur le mois. L’indice Fine Wine 50 a lui progressé pour le troisième mois consécutif.